01 juin 2021

L’UHR : au CHTP, la prise en charge des patients Alzheimer

L’Unité d’Hébergement Renforcé (UHR) du CHTP a été labellisée le 19 septembre 2011, suite au Plan Alzheimer 2008-2012. Ce service fermé et sécurisé, accueille exclusivement des patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’une démence apparentée, souffrant de troubles du comportement sévères (déambulation, agitation, agressivité, cris…). Pour intégrer l’UHR, le diagnostic doit être posé au préalable, le plus souvent en consultation mémoire.

L’infirmière, les deux aides-soignantes et la cadre qui prennent en charge les 12 lits répartis sur deux ailes, sont unanimes quant à l’importance de l’aspect relationnel de leur métier. « Notre rôle est de favoriser au maximum l’autonomie et voir comment pallier les troubles de comportements » explique Typhaine Vansyngel, infirmière.

equipe-prise-en-charge-patients-alzheimer

Favoriser l’autonomie

Par exemple, en cas de problème lors de la toilette qui doit être effectuée seul, les soignants miment ou expliquent l’ordre des gestes. Pour les patients qui ne sont plus en capacité de tenir des couverts, des sandwiches peuvent être servis afin qu’ils puissent continuer à se nourrir de manière autonome.

Le matin, les patients se réveillent à leur rythme. L’après-midi est dédié à des activités thérapeutiques propres à chacun, selon son intérêt ou sa pathologie : lecture du journal, jardinage pour rester en lien avec la nature et la saisonnalité, mots fléchés pour la mémoire, loto pour les chiffres, pâtisserie pour la dégustation collective, repas thérapeutiques, boîtes à senteurs pour la réminiscence, activités manuelles contre les troubles praxiques… Des séances de médiation animale ont même été initiées grâce à l’infirmière Yolène Vitanostra et son labrador Indy.

Aménager des temps calmes

« Les personnes qui ont des troubles du comportement sont rapidement anxieux » explique Céline Vincendon-Duc, infirmière. Afin d’apaiser les tensions sans recourir à un traitement médicamenteux, des temps calmes sont organisés. Ainsi, les horaires de visite, de 13h30 à 17h00, sont adaptés de façon à laisser un délai suffisamment long pour se relaxer avant le repas, les patients pouvant par exemple éprouver des difficultés de séparation avec leurs familles.

Une salle Snoezelen a également été aménagée. Cet espace qui mêle musicothérapie, luminothérapie et exploration sensorielle, vise la détente et la stimulation des 5 sens

« Ce qui me plaît dans ce service, c’est avant tout ce côté relationnel avec les patients, d’imaginer des solutions pour remédier aux troubles comportementaux. Notre rôle est très polyvalent, entre soin, nursing, animation… » analyse Céline Vincendon-Duc. « Ils sont très complices avec nous, on assure une continuité avec la maison » poursuit Corinne Bel-Scribante, aide-soignante. « Ils sont comme notre famille » acquiesce Typhaine Vansyngel. « J’étais de garde la nuit de Noël et je me souviens encore de leurs visages illuminés lors de l’ouverture des cadeaux offerts par l’hôpital. C’était magique. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles récents

Pass sanitaire obligatoire : le GHND s’organise

Pass sanitaire obligatoire : le GHND s’organise

Dans un contexte de début de 4ème vague de Covid-19 liée au variant delta et d’augmentation des hospitalisations, la loi relative à la gestion de la crise sanitaire a été publiée ce vendredi 6 août 2021. En conformité avec celle-ci, hors urgences et situations...

lire plus
Pass sanitaire obligatoire : le GHND s’organise

Pass sanitaire obligatoire : le GHND s’organise

Dans un contexte de début de 4ème vague de Covid-19 liée au variant delta et d’augmentation des hospitalisations, la loi relative à la gestion de la crise sanitaire a été publiée ce vendredi 6 août 2021. En conformité avec celle-ci, hors urgences et situations...

lire plus

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS

Share This