04 décembre 2020

Covid-19 : Point de situation dans les établissements du GHND au 4 décembre 2020

Conformément à la tendance régionale, après avoir atteint un pic le 15 novembre avec 360 hospitalisations, le nombre de patients atteints de Covid-19 pris en charge dans les établissements du GHND a amorcé une décrue régulière pendant une semaine, témoignant peut-être des premiers effets du reconfinement, puis stagne à un haut niveau depuis 7 jours. La tension demeure au niveau des soins critiques (réanimation et soins intensifs).

Nous faisons toujours face à la seconde vague d’une crise sanitaire historique. Le 2 octobre, le GHND accueillait 18 patients atteints de Covid-19 ; le 2 novembre ils étaient 10 fois plus à compter sur nous (189) et le 15 novembre, 360. Pour comparaison, au pic de la première vague, le GHND avait hospitalisé 69 patients atteints de Covid-19.

Dans un premier temps, la déprogrammation de tous les soins non urgents entamée le 23 octobre avait permis de réaffecter du personnel pour aider à la prise en charge dans les services de médecine notamment. Notre appel à renforts lancé le 26 octobre aux professionnels de santé jeunes retraités et actifs a porté ses fruits, avec des premières arrivées d’infirmiers et aides-soignants dès le week-end qui a suivi, ainsi qu’un technicien de laboratoire et des ASH (agent des services hospitaliers). Au total, ce sont 77 profils qualifiés qui ont proposé leurs compétences.

Puis le nouveau confinement déclaré le 28 octobre par le Président de la République nous a permis d’entrevoir une sortie de crise et espérer une diminution ou stabilisation des hospitalisations 2 semaines plus tard, ce qui est arrivé.

Après une semaine de décrue, celle-ci ne s’est pas poursuivie et depuis le 24 novembre, le nombre d’hospitalisations semble se stabiliser à un niveau qui reste élevé.

 

Bulletin de situation
Depuis le 24 août 2020, sur les 4 établissements du GHND, 922 patients ont été confirmés Covid-19 et 133 décès sont à déplorer (88 au Centre Hospitalier Pierre Oudot de Bourgoin-Jallieu – CHPO, 37 au Centre Hospitalier de Pont-de-Beauvoisin – CHPB, et 8 au Centre Hospitalier de La Tour-du-Pin – CHTP). 305 retours à domicile après hospitalisation ont également été enregistrés.

Le 4 décembre 2020, le GHND accueille 153 patients atteints de Covid-19 :

  • CHPO : 80 patients, dont 12 en réanimation
  • CHPB : 44 patients
  • CHTP : 21 patients
  • CH Intercommunal de Morestel : 8 patients.

 

EHPAD
Le taux d’incidence des plus de 65 ans s’était considérablement accru, et un dépistage massif dans les EHPAD du GHND avait révélé des cas positifs dans tous les établissements. Les dispositifs de contact tracing avaient mis en lumière des contaminations lors des visites des familles de résidents. En mesure de protection immédiate, les visites en EHPAD avaient été suspendues.

Aujourd’hui, les EHPAD du GHND observent également une stabilisation du nombre de contaminations de résidents, mais le taux de décès de nos aînés reste élevé et appelle à la plus grande vigilance de tous, visiteurs et professionnels :

  • Delphine Neyret : 24 résidents actuellement contaminés, 3 décès depuis le 24 août
  • Jean Moulin : 11 résidents contaminés, 11 décès
  • La Tour-du-Pin : 21 résidents contaminés, 8 décès
  • Morestel : 1 résident contaminé
  • Le Thomassin : 5 résidents contaminés et 8 décès.

Les visites sont de nouveau autorisées dans les services des EHPAD ne présentant aucun nouveau cas depuis au moins 10 jours. Celles-ci se font sur rendez-vous, dans le strict respect des gestes barrières, avec port d’un masque chirurgical et encouragement d’un test PCR négatif datant de moins de 72 heures.

 

Augmentation de la capacité en réanimation
La totalité des 10 lits de réanimation du CHPO étant occupés, l’hôpital avait équipé dès le 26 octobre par anticipation 2 lits supplémentaires de l’unité de soins intensifs et continus, reconvertis en réanimation avec l’équipement nécessaire. D’autres lits ont ensuite pu être progressivement « upgradés », grâce notamment aux renforts en ressources humaines et matérielles de la clinique Saint-Vincent-de-Paul, pour arriver aujourd’hui à un total de 22 lits de soins critiques.

Un dispositif territorial pour optimiser les lits de réanimation et de surveillance continue a été mis en place sous l’égide de l’Agence Régionale de Santé. Le GHND est rattaché aux Hospices Civils de Lyon qui coordonnent cet ensemble. Ce dispositif permet d’identifier rapidement les capacités disponibles en réanimation sur ce « hub », voire sur la région AuRA et même au-delà, et de transférer les malades dont l’état nécessite un accès rapide à la réanimation. Durant le pic de cette 2ème vague, deux patients ont bénéficié d’un transfert inter-régional.

 

Coordination au niveau du Médipôle
La coopération avec les autres établissements du Médipôle de Bourgoin-Jallieu continue de s’organiser. Afin de renforcer la filière en aval, le Centre de Soins de Virieu a mis à disposition des lits de SSR pour les patients du CHPO. En permettant une sortie d’hospitalisation plus tôt, cette coordination libère ainsi des lits pour de nouveaux patients.

Dans cet objectif de fluidification, les services d’hospitalisation à domicile et le Centre de Rééducation Fonctionnelle ont également été sollicités et ont pu élargir leurs indications pour prendre des patients en aval de leur hospitalisation.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles récents

Pass sanitaire obligatoire : le GHND s’organise

Pass sanitaire obligatoire : le GHND s’organise

Dans un contexte de début de 4ème vague de Covid-19 liée au variant delta et d’augmentation des hospitalisations, la loi relative à la gestion de la crise sanitaire a été publiée ce vendredi 6 août 2021. En conformité avec celle-ci, hors urgences et situations...

lire plus
Pass sanitaire obligatoire : le GHND s’organise

Pass sanitaire obligatoire : le GHND s’organise

Dans un contexte de début de 4ème vague de Covid-19 liée au variant delta et d’augmentation des hospitalisations, la loi relative à la gestion de la crise sanitaire a été publiée ce vendredi 6 août 2021. En conformité avec celle-ci, hors urgences et situations...

lire plus
L’UHR : au CHTP, la prise en charge des patients Alzheimer

L’UHR : au CHTP, la prise en charge des patients Alzheimer

L’Unité d’Hébergement Renforcé (UHR) du CHTP a été labellisée le 19 septembre 2011, suite au Plan Alzheimer 2008-2012. Ce service fermé et sécurisé, accueille exclusivement des patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’une démence apparentée, souffrant de...

lire plus

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS

Share This